«Un parcours d’alvéoles» : réalisation d’une oeuvre collective

Dans le cadre de la Politique de l’enfant, l’arrondissement Anjou et plus spécifiquement la Direction de la culture, des sports, des loisirs et du développement social souhaitait porter un projet d’œuvre collective dans son espace public.

Répondant aux objectifs de cette politique qui invite à offrir des environnements propices à la découverte, l’apprentissage et l’épanouissement de tous les enfants quel que soit leur contexte social et familial, l’installation proposée par l’équipe de Castor et Pollux prend la forme d’un parcours d’alvéoles modulables  tissées de manière participative.

Constituée de plots de trois hauteurs différentes, l’installation s’adapte à plusieurs usages : s’asseoir, s’adosser, se réunir, grimper, sauter, etc. Elle s’harmonise à l’imaginaire des usagers et par là, s’inscrit dans le concept de jeu libre : activité initiée par les enfants, sans intervention ni planification des adultes. Il est produit par la seule curiosité induite par un environnement stimulant et permet de développer la créativité, l’autonomie, la confiance en soi et la collaboration.

Inaugurée le 8 août 2019, cette installation modulable a été réalisée lors de trois ateliers participatifs où les participants, petits et grands, ont été invités à tisser les hexagones en bois formant le dessus des alvéoles. Lors de ces ateliers, les participants ont été invités à venir voir l’œuvre finalisée lors de l’inauguration qui a eu lieu sur le terrain de la bibliothèque Jean-Corbeil.

L’inauguration à donc été l’occasion pour les participants de découvrir l’œuvre assemblée pour la première fois et ainsi initier le caractère ambulant et unificateur de ce parcours ludique. Animations, spectacles et surprises pour les enfants été au rendez-vous.

L’œuvre sera exposée jusqu’à la fin de l’été sur la terrasse de la bibliothèque Jean-Corbeil dans l’arrondissement Anjou et migrera à l’intérieur dans la section jeunesse pour la saison hivernale.